annonce voeux publics2 header

                      

Malgré la crise économique, la richesse détenue par quelques gros patrimoines se concentre davantage sous l’effet des politiques néolibérales et - en même temps - le taux de pauvreté reste inquiétant. Le 1% des ménages les plus riches – selon une étude de l’Université d’Anvers – pourraient détenir de 18 à 20 % des patrimoines. 80 % de la valeur des actions cotées en Bourse sont dans les mains des 10% les plus fortunés.

De nombreux économistes du monde entier ont aujourd’hui établi que la répartition inégale des richesses et des revenus s’est accentuée depuis les années 1980 en raison, d’une part, de la stagnation des revenus du travail et, d’autre part, des cadeaux fiscaux et des subsides salariaux.
Au cours de la législature sortante, les travailleurs n’ont pas été épargnés : politique d’austérité, saut d’index, quasi-blocage des salaires, réforme de la loi ’96 sur la formation des salaires, annonce de réformes sur les barèmes à l’ancienneté, coupes dans les services publics et dans les dépenses de santé …

site  site2


L’IMPOT DOIT CONTRIBUER A REDUIRE LES INEGALITES

Le RWLP était présent aujourd'hui à l'évènement du Réseau pour une Justice Fiscale -> "Buvons à la santé des grosses fortunes!".

Ensemble battons nous pour une justice fiscale et sociale en 2019!

Pour voir l'intervention de Christine Mahy -> ICI

L'action dans la presse :

Reportage de la RTBF -> ICI

Reportage de Sud Info -> ICI

Reportage de RTL -> ICI

Reportage de BX1 -> ICI

Reportage du Soir -> ICI

 

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue