hearderGrapa
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

Prochainement avec le RWLP

Action de 17 en 17 (infos à venir)

 

Site lutte pauvreté wallonie.be

Soutenez les enjeux portés par le RWLP

Newsletter !

*

logo wallonie-7x9-300dpi-rvb        CEra - F Base 3 COLOR stroke3

logobij

  FWB

 PAC

 

 petitlogoRTA gris

province namur

 

 

FRB

 

EUROPE FSE

Action politique

P1030290   Voir d'autres images

 

Le seul investissement durable pour éradiquer la pauvreté et la précarisation = la réduction des inégalités !

 

A l’image de l’action au salon des mandataires du mois de février, NOUS SERONS EN ACTION dans différentes commune de Wallonie, chaque semaine jusqu’au mois d’octobre.

 

Vous le savez, le 14 octobre auront lieu les élections communales et provinciales.

Exigeons des Communes et Provinces qu’elles s’engagent activement POUR la réduction des inégalités.

Elles en ont le pouvoir !

 

ENSEMBLE, exigeons des Communes et Provinces qu’elles prennent le chemin de la réduction des inégalités !

ACTION SUR PLACE : Nous inviterons les passants à réfléchir à ce que font leur commune et leur province pour réduire les inégalités. Et à ce que pourraient faire leur commune et leur province pour réduire les inégalités et éradiquer la pauvreté?

Quel chemin prendre ? Le chemin de l’école gratuite, d’un logement pour toutes et tous, des loisirs et activités pour tous les enfants, d’une mobilité payable, d’un CPAS ambitieux,  de la participation des personnes concernées dans les débats et décisions publiques, de l’accueil, de taxes équitables, etc.

 

 

 

Aujourd'hui nous fêtons les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’Homme! c'est également aujourd'hui que la Ligue des Droits de l'homme devient la Ligue des Droits Humains!

 

adamo    FranoiseTulkens  AmalAmjahid angeleromeoelvis  avocates  CCIB  CcileDjunga  CharlotteAbramow  christine  CollectifMmoireColonialeetLuttecontrelesDiscriminations  CoordinationdessanspapiersdeBelgique  DavidMurgia  dursel  famillesyrienne  frerescohen  GAMSBe  GenresPluriels  gunzig  hannaneEl JeanmarcMahy  KDHKotdesDroitsdelHomme  krasny  ldhnamur  MassimadiBruxelles  medecindumonde  OliviaVenet  OlivierDeSchutter  plateformecitoyenne  safiakessas  VaniaFrydmanetSiegiHirsch

 

La pauvreté est une grave atteinte aux droits humains! 

La campagne complète -> ici

 

Secret professionnel dans les CPAS : le gouvernement MR-NVA-VLD-CD&V avait fait des travailleurs sociaux CPAS des agents de dénonciation, tenus d’alerter la Justice s’ils soupçonnaient qu’un bénéficiaire puisse s’être rendu coupable d’une infraction terroriste. Un mélange des genres exigé de travailleurs sociaux qui sont formés à l’accompagnement social, pas à l’enquête policière ou judiciaire. Après qu’un large collectif (Ligue des droits humains, divers CPAS, mutualités, syndicats, représentants d’assistants sociaux, des psychologues, médiateurs, BAPN… et RWLP) ait attaqué la loi à la Cour constitutionnelle, celle-ci nous a donné raison sur l’essentiel et supprimé l’obligation active d’information ! Tour d’horizon.

silence

 

 

Tous ensembles, jeunes, étudiants, citoyens, familles, grands-parents, universitaires, artistes, associations, pour continuer à faire pression sur le monde politique belge et européen! Le RWLP était présent avec stand avec l’animation « Yaka, la tour des droits » pour inviter les participants à construire ensemble une société juste d’un point de vue social et environnemental. LA JUSTICE SOCIALE et LA JUSTICE CLIMATIQUE sont indissociables !

Nous vous invitons à vous exprimer sur une justice climatique OUI ! Mais pas sans justice sociale ! Quels droits, rencontrant ce double objectifs, allez-vous ajouter à la tour en construction ?

manif 31 mars site  manif climat 31 mars site 2  manif climat 31 mars site 3

 

Album de la manifestation ICI

 

 

Par l'asbl RTA et le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté – sous la direction de Jean Blairon et de Christine Mahy

Parmi d'autres éléments liés aux politiques structurelles, le parcours scolaire joue un rôle très important dans les possibilités pour des enfants issues de familles pauvres ou soumises à l'appauvrissement de quitter les conditions de pauvreté qu’ils connaissent.
Les familles concernées en parlent en termes d’espoir et d'enjeu essentiel mais aussi en termes de rendez-vous ratés, de projets contrariés, d’espoirs déçus. Pour de nombreuses familles militantes au RWLP, le parcours scolaire est trop souvent, pour les enfants et leurs parents, un parcours d’échec et d'exclusion, et régulièrement de répétition de l’échec et de l'exclusion.
Mais c'est aussi un échec pour l'école et pour les enseignants dont le souhait est de mener chaque enfant le plus loin possible dans son apprentissage.

Le ministre de l’Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles a par ailleurs initié une harmonisation de la durée des formations de base des futurs enseignants, quel que soit le niveau auquel ils pratiqueront (enseignement maternel, primaire et secondaire inférieur). Une occasion de réforme de cette formation de base se trouve ainsi produite.
Cette réforme de la formation initiale peut-elle contribuer à faire en sorte que l’école puisse relever le défi de « réussir avec tous » et, par conséquent, collaborer activement à la réduction des inégalités ?

Cette recherche participative, qui se concentre sur l'enseignement fondamental, s'attache à en analyser le préalable, au départ d'entretiens avec des familles concernées et de l'analyse qu'elles portent sur la situation : comment se caractérise, se construit, se vit le ratage au moins partiel de l'école avec des enfants et des familles qui vivent dans la pauvreté ?

Une partie de ce travail tente de rendre raison des situations de « ratage » (et, symétriquement, des situations de réussite) en termes de causes efficientes : celles qui produisent l'effet observé, sans qu'elles ne soient toujours perçues.

Ensuite, nous ne pouvions pas faire l’économie d’une réflexion sur la présence de la violence dans les relations en milieu scolaire, lorsque des causes efficientes font qu’elles ressortissent à la sphère du ratage.

Les résultats que les analyses opérées par les personnes elles-mêmes nous ont permis de produire mettent en avant des facteurs déterminants d’une réussite ou d’un échec des acteurs de l’école avec les familles précarisées. Ils pointent très clairement vers la nécessité d’une politique de formation appropriée – non qu’elle soit suffisante, mais telle qu’elle se révèle en tout cas une condition nécessaire pour se donner des chances d’échapper à la reproduction voire à l’aggravation des inégalités sociales par l’école.

Lire l'étude réalisée par Chantal Calonne, Isabelle Dubois, Jacqueline Fastrès, Caroline Garzón, Christine Mahy, Laurence Watillon, Jean Blairon, Pierre Doyen et Jérôme Petit

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue