signature débatorium déf5

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Parce que 50% des personnes en situation de pauvreté sont des familles mono-parentales ! Parce qu’il est inacceptable qu’une société laisse ainsi des enfants et leur parent « se débrouiller et s’accommoder du trop peu » ! Le RWLP met son énergie pour « faire bouger les lignes » - Avril 2013 – Namur.

 

Pour une approche structurelle de la lutte contre l'appauvrissement : les familles monoparentales en Fédération Wallonie-Bruxelles

 

Avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin et de la Loterie Nationale, le Rwlp réalise actuellement une recherche-action* sur la monoparentalité.... La précarité s’accroît, les pertes d’emploi, les mesures restrictives du chômage, le coût de l’énergie,…autant de faits qui fragilisent d’avantage les plus faibles d’entre nous. En 2010 déjà, une étude de la fédération des Cpas nous apprend que «  55% des personnes considérées comme "pauvres" en Wallonie sont des femmes. Parmi celles-ci, la plupart sont chômeuses (36%) et sont issues d'un ménage monoparental (38%). L'âge moyen de cette femme pauvre est de 34 ans et elle a à sa charge deux enfants ». On le sait, la situation de ces familles, si elles n'ont pas de caractéristiques particulières en tant que telles (une mère, un père, un ou des enfants...), est particulièrement difficile parce qu'elles cumulent des situations qui les fragilisent d'autant plus dans notre contexte socio-économique. Aussi, au travers de témoignages de familles monoparentales et de travailleurs sociaux amenés à travailler avec elles, nous souhaitons mettre en évidence des propositions de soutien dans la gestion journalière, d'aides matérielles,....qui s'inscriraient de façon structurelle c'est-à-dire sur le long terme, pour ses familles, leur permettant de ne pas devoir mobiliser leur énergie au quotidien sur le « comment s’en sortir », le « comment faire face » aux difficultés financières mais aussi sur la fatigue, l’épuisement que ces difficultés trop répétées engendre pour ses familles.

Si vous souhaitez participer par vos témoignages, remarques, suggestions, que vous soyez une famille monoparentale, un professionnel concernés..., que vous viviez en Wallonie ou à Bruxelles, n'hésitez pas à nous contacter : M-Claude Chainaye 0470/10.19.56. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

*la recherche-action s'inscrit dans la recherche de témoignages anonymes des personnes concernées (familles, services..) dans l'objectif d’organiser des dispositifs qui produisent de réels changements rapidement.

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue