Singature oct 2017

Avec une centaine d’associations, le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté a rejoint l’initiative prise par la Plate-Forme Mineurs en Exil, UNICEF Belgique, le CIRÉ, Caritas International, Vluchtelingenwerk Vlaanderen et JRS Belgium, en signant l’appel « On n’enferme pas un enfant. Point. »

En effet, en ce mois de septembre 2017, le Gouvernement Fédéral a commencé à construire un nouveau centre fermé, à côté de l’aéroport de Bruxelles-National, pour y enfermer des familles (demandeurs d’asile) avec leurs enfants mineurs.

Concrètement, cela signifie qu’en ce 21ème siècle dans notre pays qui s’est engagé officiellement à respecter les droits des enfants, des enfants vont se retrouver détenus, enfermés, privés de liberté uniquement sur base de leur statut migratoire(ou de séjour) ou de celui de leur parent ou tuteur.

De nombreuses études démontrent que l’enfermement, même de courte durée et dans des conditions décrites comme « humaines », est un véritable traumatisme pour un enfant et nuit gravement à son développement.

Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté se mobilise contre un tel projet afin que les droits de tous les enfants soient respectés. Chaque enfant doit être traité comme un enfant et être libre, soigné, protégé et jouir des mêmes droits.

Avec une centaine d’associations, le RWLP exige donc que ce projet et cette construction soient stoppés.

Pour en savoir plus : http://www.onnenfermepasunenfant.be/

 

 

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue