signature débatorium déf5

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Présentation du travail

 

Dans cet article, nous avons pris l’option de croiser différents indicateurs afin d’approcher au mieux la réalité vécue par la population wallonne en regard de la pauvreté et de la précarité. La plupart des indicateurs qui sont utilisés ont été définis, utilisés et validés au niveau européen et sont principalement issus de l’enquête européenne sur le revenu et les conditions de vie (EU-SILC). Ils permettent d’une part, de décrire de façon synthétique les résultats de la Belgique et des régions belges en matière de lutte contre la pauvreté et diverses inégalités, et, d’autre part, de comparer entre eux les Etats de l’Union européenne. Afin d’affiner le portrait que nous dressons sur la base de ces mesures, nous complétons cette analyse par l’examen de divers indicateurs développés aux niveaux belge et régional et portant sur l’inégalité d’accès aux droits fondamentaux.

 

 

Par cette contribution avant tout descriptive, nous espérons mettre en évidence le fait que l’analyse de tels indicateurs et leur mise en perspective, à compléter par des analyses qualitatives plus approfondies et par une exploitation plus poussée de données administratives, permettent une meilleure compréhension de la pauvreté et de diverses inégalités ainsi qu’un meilleur éclairage des politiques publiques à mettre en œuvre.


Procéder à une comparaison régionale dans un pays comme la Belgique, où la sécurité sociale et la taxation des personnes physiques sont communes, permet de mettre en évidence l’importance du contexte socio-économique et de l’histoire de chacune des régions, mais également l’importance des politiques régionales, communautaires et locales. Cet exercice a en effet permis de montrer qu’à revenu égal, la pauvreté monétaire se traduit par des difficultés quotidiennes plus importantes en Wallonie qu’en Flandre. L’existence de dispositifs, privés ou publics, qui permettrait, avec un même revenu, d’accéder à davantage de biens et services en Flandre pourrait expliquer cette différence.


Autre constat alarmant qui ressort de cette étude : les enfants sont particulièrement touchés par la pauvreté en Wallonie, quel que soit l’indicateur choisi. Le Wallon pauvre est un enfant dans un cas sur trois. Cette situation est très préoccupante, car la pauvreté se traduit par de nombreuses privations vécues au quotidien par les enfants comme le montre notre analyse et risque d’entraver fortement les perspectives futures de ces enfants, une fois devenus adultes.


Afin d’illustrer les chiffres présentés, l’article reprend également des témoignages de personnes en situation de pauvreté ou d’acteurs de terrain, témoignages très éclairants qui sont relayés par le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté.

Consulter l'ouvrage

La presse en parle

RTBF JT..Journal de 13h – 14/10-2013.

Matin première – Expresso – Pauvreté Infantile

Le soir, vidéo – La Wallonie et Bruxelles parmi les régions les plus pauvres d’Europe

La  libre – Etre pauvre c’est fêter Noël en mars et Saint-Nicolas au Quick

RTL : Un wallon pauvre sur trois est un enfant : pas moyen des les envoyer à l’école tous les jours

Le Vif – Pauvreté des enfants : l’indicible vérité belge

Métro – « De plus en plus d’enfants n’ont pas de vacances »

la Meuse – «  Un wallon pauvre sur trois est un enfant selon l’Iweps »

RTBF – La Première – Emission Connexion : pauvreté, les enfants plus touchés ?

Face à l’info – Pauvreté infantile 14/10/2013 avec Christine Mahy et Bernard Devos

 

JT 13h 14/10/2013 La Pauvreté des enfants Etude de l’Iweps à 20 minutes 20 secondes

JT 19h30 La Pauvreté des enfants – Reportage 2 familles en milieu rural – à 4 minutes 7 secondes

 

Un bruxellois sur trois vit avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté Le Soir 14/10/2013

Le Wallon pauvre est un enfant dans un cas sur trois - L’Avenir.net

Un Wallon pauvre sur trois est un enfant : pas les moyens de les envoyer à l’école tous les jours - RTL info

 

Pauvreté – La Belgique à trois vitesses – Alter Echo – 13-10-2013

 

 

 

 

 

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue