header voeux

Site lutte pauvreté wallonie.be

Soutenez les enjeux portés par le RWLP

Newsletter !

*

logo wallonie-7x9-300dpi-rvb        CEra - F Base 3 COLOR stroke3

logobij

  FWB

 PAC

 

 petitlogoRTA gris

province namur

 

 

FRB

 

EUROPE FSE

RWDH

Un décret qui introduit la notion de « zone d’habitat vert » vient de sortir. Il pourrait avoir des répercussions sur nos modes de vie. Avec le soutien de la Ligue des Familles et du Miroir Vagabond, le Collectif « Les Damoclès » organise une séance d’information avec Monsieur Vincent Letellier, avocat spécialisé.

 

  • Est-ce que ce décret vous concerne ?
  • Qu’est-ce que ça change pour vous ?
  • Que devez-vous faire ?

 

Samedi 7 avril de 14h à 17h – Barvaux

 

Info pratique:
Lieu: Royal Syndicat d’Initiative de Barvaux-sur-Ourthe
Adresse: Parc Juliénas, 1
Entrée gratuite – Boissons offertes

 

Collectif “Les Damoclès” – Qui sommes-nous ?

Notre collectif citoyen « Les Damoclès » est né en 2015 à Barvaux. Il se mobilise autour de l’Habitat Permanent et de ses enjeux sociétaux. Le nom de notre groupe fait référence à l’épée du même nom qui pointe vers la tête de toute personne qui réside en zone de loisirs. Notre collectif est composé de 7 à 9 membres et présente des profils diversifiés : certains résident dans une caravane ou un chalet, d’autres habitent dans un logement traditionnel mais sont sensibilisés à la question de l’Habitat Permanent. Nous poursuivons plusieurs objectifs :

 

  • Revendiquer, aux niveaux local et régional, le droit d’habiter autrement tout en garantissant des critères de salubrité et de sécurité adaptés aux réalités de terrain de l’Habitat Permanent.
  • Informer les personnes qui habitent en zone de loisirs sur leurs droits et devoirs.
  • Déconstruire les préjugés de la population vis-à-vis des personnes qui résident en zone de loisirs.

 

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Page Facebook

Pour plus d’informations sur l’événement, contactez Ingrid Desramault (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 0474/286.573) ou Cécile Brenez (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 0499/051.741)

 

 

berangere 123

 Il s’agit d’une approche au travers de 4 cantons de Charleroi sur le nombre de fois ou après un contrat de bail, il y a appel à la garantie locative par le bailleur ou intervention de la Justice de Paix pour dégâts locatifs ou arriérés ou encore récupération de la garantie locative. L’étude dont vous avez le résumé par le communiqué de presse joint ici,  démontre que dans 60% des cas, il n’y a pas de problème. Que c’est le plus souvent le propriétaire bailleur qui entame la procédure vis-à-vis de la garantie locative. Il apparaît également dans l’étude que ce sont plus les retards de loyer que les dégâts locatifs qui sont l’objet de   l’appel de la garantie locative. Enfin, l’étude casse la représentation stigmatisant le locataire précaire comme le mauvais locataire. En effet, ici, toutes les catégories de revenus se retrouvent dans les litiges avec le propriétaire bailleur.

Le RWLP et le Rassemblement Wallon pour le Droit à l’Habitat soutiennent la création d’un Fonds de Garantie Locative ou un système assuranciel qui permettrait un meilleur accès à la location pour les candidats locataires précaires, mais aussi les jeunes sortant des études, les travailleurs pauvres….

Lire le communiqué de presse

Lire le rapport de l'étude

 

 

Le Rassemblement Wallon pour le droit à l’Habitat (RWDH) vous invite à l’aider à apprécier la qualité de la grille indicative de loyer actuellement évaluée de son côté par l’administration du logement en Région Wallonne. Le RWDH estime cette démarche importante car il faut pouvoir s’assurer que la grille ne tirera pas les loyers à la hausse, ce que l’on craint. Pour ce faire, nous avons besoin de vous pour répondre à la grille sur le site de la DGO4, de prendre note du loyer proposé pour le logement que vous occupez, et ensuite cliquer sur le lien RBDL , une icône s’affichera et à nouveau, cliquer sur celle-ci afin d’accéder à notre petit questionnaire qui permet de comparer votre loyer réel avec le loyer estimé mais aussi de situer celui-ci par rapport à vos revenus et du nombre de personnes dans votre ménage.

Ce mail s’adresse à toutes personnes en Wallonie qui loue un logement sur le marché privé (pas de logement social, ni A.I.S.).

Voici les différents liens, et n’oubliez pas de noter votre loyer estimé.

Le site officiel de la RW : http://spw.wallonie.be/dgo4/site_grilleloyers/

Et ensuite, répondre au question sur notre mini sondage : http://rbdl.be/index.php?option=com_rsform&formId=8

Un tout grand merci à tous ceux et toutes celles  qui par les quelques minutes consacrées à ce sondage, nous aide à travailler notre argumentaire sur cette grille indicative de loyer.

Si toutefois, vous avez d’autres questions par rapport à celle-ci, n’hésitez pas à contacter le RWDH.

 

La garantie locative reste pour de nombreux locataires un obstacle financier parfois infranchissable pour pouvoir se loger. A ce problème, le milieu associatif propose une solution : la création d’un fonds régional de garantie locative !

Pour faire entendre leur voix, les Rassemblement Bruxellois et Wallon pour le Droit à l’Habitat (RBDH et RWDH) ont décidé de réaliser une vidéo explicative sur la création d’un fonds de garantie locative, afin de diffuser plus largement cette proposition.

Une carte blanche rédigée par le RBDH et le RWDH et co-signée par 19 autres organismes a également été publiée à ce sujet le 8 juin dernier dans la Libre Belgique.

 
 

L'objectif désormais est de faire connaitre ce projet le plus largement possible en diffusant cette vidéo et cette carte blanche!


Vous désirez nous aider? Partagez-les sur votre site internet, dans votre newsletter et sur votre page Facebook

 

Pour toute information n'hésitez-pas à nous contacter par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 0470/10 19 56

 

Un Fonds de garantie locative centralisé : un 1er droit au logement décent.

La garantie locative reste, pour de nombreux locataires, un écueil financier parfois infranchissable pour pouvoir se loger. Sans compter qu’à la garantie, viennent s’ajouter d’autres dépenses comme le premier mois de loyer ou des frais liés au déménagement. Le plus souvent, le locataire n’a pas la possibilité d’utiliser la garantie précédente pour faire face à ces dépenses, puisqu’il ne l’a pas encore récupérée.

Lire la carte blanche

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue