banière site
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

 

 
Résumé de l'intervention de Gaëlle Peters, Responsable ressources agent de développement au RWLP au sujet de la fracture numérique lors de la conférence
"La fracture sociale est-elle aussi numérique ? "
computer 303130 1280
 
"Les fractures numériques ne sont pas uniquement une question d’accès, mais aussi de compétences nécessaires à leur maîtrise. Par définition, la maîtrise des TIC (Technologies de l'information et de la communication) n’est jamais définitive dans la mesure où ces technologies évoluent sans cesse et requièrent dès lors constamment de nouvelles compétences. Aussi, les diverses initiatives visant à réduire les fractures numériques ne peuvent se concentrer uniquement sur la réduction des inégalités d’accès.
Toutefois, le principal obstacle consiste à attirer et sensibiliser les publics difficiles à convaincre (les 40% de la population). Pour ce faire, une solution consiste à créer des partenariats et s’appuyer sur les dynamiques et initiatives existantes, notamment au niveau du secteur associatif local ou des pouvoirs locaux (CPAS, maisons de l’emploi…). On peut ainsi s’adresser à de nouveaux publics dans un cadre qui leur est familier (maisons de jeunes, associations de femmes, de migrants…).
C’est en ce sens que le RWLP travaille, Comme Gaëlle l’a illustré dans son exposé de ce soir, le RWLP va vers ces associations de proximité, ils vont à leur rencontre. Selon les experts, « cette stratégie d’approche apparaît d’autant plus pertinente que ces publics en marge du monde des TIC et de la société en général ont tendance à ne pas sortir souvent spontanément de leurs espaces familiers (immeubles, quartiers) ».
Ainsi, la formation aux TIC peut être associée à d’autres projets sociétaux (projets d’alphabétisation, d’insertion professionnelle, d’insertion sociale des immigrés, d’insertion des jeunes par le sport…) afin de donner une finalité à l’apprentissage. Pour convaincre les publics qui sont à l’écart des TIC, « il est nécessaire de proposer une offre de formation qui fait sens dans leur réalité quotidienne : leurs besoins de communiquer à distance, etc.
Le RWLP fait donc office de tremplin, intermédiaire, facilitateur médiateur entre ces personnes et les institutions vis-à-vis desquelles elles ont perdu confiance.
Quoiqu’il en soit, la réduction des inégalités numériques ne passe pas uniquement par une résorption des inégalités d’accès, mais doit se concevoir dans ses multiples dimensions, et sur le long terme. Le décloisonnement et la transversalité des formations doit permettre de toucher les publics défavorisés. De plus, étant de nature évolutive, les fractures numériques doivent être appréhendées comme « un processus social plutôt qu’un état ».
 

Chercher

Guide d'apprentissage du numérique (ordinateurs, tablettes..)

Vidéos réalisée dans le cadre du projet « Fibre solidaire » initié par le Ministre-Président P.-Y. Jeholet, le RWLP a réalisé, en collaboration avec l’asbl RTA, des tutoriels qui visent à accompagner des jeunes et des familles dans l’apprentissage de l’ordinateur. Le RWLP les met ici à disposition en pensant à toutes celles et ceux qui doivent découvrir cet outil avec une certaine urgence.

Cliquez pour voir toutes les vidéos logo ordi

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue