Je voudrais connaître les astuces pour être vigilant vis-à-vis des arnaques

Vous êtes sur cette page car vous estimez que les arnaques sur internet sont nombreuses, et qu’il convient de les reconnaître et de rester vigilant.

La police fédérale regroupe 8 types de fraudes internet au travers de ce lien, et les astuces pour les éviter.

LIENS SUPPLEMENTAIRES INTERESSANTS

La fraude à l’amitié est quelque chose de courant, voici un lien de la police fédérale concernant l’escroquerie sentimentale.

Vous pouvez également parcourir ici le résumé des informations rédigées transmises par la police fédérale:

Ainsi qu’un autre lien du SPF Economie sur le même sujet.

Je veux connaître les dangers de la publicité en ligne

La publicité est omniprésente dans notre société. Les acteurs de la publicité en ligne cherchent à récupérer le plus de données sur nous.
Outre le ralentissement de votre ordinateur, vous pouvez, sans le faire exprès, cliquer sur un lien douteux ou inapproprié.

Si vous renseignez trop souvent votre adresse mail sur ces sites, vous vous exposez à davantage de « spamming ». Le spam ou « pourriel » est un nom collectif pour désigner les mails publicitaires indésirables.

Dans ces courriers électroniques indésirables, sont souvent placés des liens vers des escroqueries en ligne ou phishing.

Ce lien vers un conseil de la plateforme Safeonweb, vous aidera à lutter contre les spam.

Je signe des pétitions en ligne, mais je ne veux pas qu’on me surveille

Si vous êtes ici, c’est que vous avez des doutes sur l’utilisation de vos données personnelles lorsque vous signez une pétition en ligne.

Signer une pétition est un acte permettant d’exprimer son opinion et son engagement. Cela laisse des traces, certaines de nos données personnelles y sont au minimum renseignées comme notre nom. Ou au maximum notre adresse postale, adresse mail, âge, profession, etc.

Sachez que l’organisateur de la pétition et le propriétaire du site possèdent ces données personnelles. Certaines peuvent même être affichées publiquement sur la plateforme en question.

Que peuvent-ils en faire ? Selon le RGPD, ils sont tenus de vous informer de l’utilisation de vos données.

Selon la politique de confidentialité du site « petitionenligne.be », les données suivantes sont collectées :

  • Nom
  • Ville
  • Pays
  • Adresse mail
  • Numéro de téléphone
  • Identifiant Facebook (en cas de connexion via Facebook)
  • Renseignements sur votre navigateur et votre ordinateur
  • Résolution de votre écran
  • Pétitions que vous avez vues, signées, créées et partagées
  • Commentaires publiés
  • Liens publicitaires sur lesquels vous avez cliqué (lors de la navigation sur le site)

(Source : petitionenligne.be)

Les sites de pétitions en ligne vous indiquent clairement l’utilisation qui sera faite de vos données. Dans les faits, il est important de garder à l’esprit que ces données personnelles sont conservées pendant un certain laps de temps.

Le choix vous appartient donc.

Je ne veux pas donner mes informations personnelles, mais on me les demande tout le temps

Vous trouvez agaçant de devoir renseigner des données personnelles lorsque vous utilisez internet, c’est légitime.

Il existe bien des manières de « communiquer » vos données auprès d’un site.

Cet article de la RTBF vous en apprendra un peu plus, mais surtout vous donnera quelques conseils de « bons sens » sur la collecte de vos données personnelles.

N’oubliez pas de supprimer fréquemment les « cookies » de votre navigateur pour ne pas laisser traîner vos données personnelles.

Ce lien vers le support Google vous expliquera comment les supprimer de votre PC, si vous utilisez le navigateur Chrome.

Si vous souhaitez effectuez la même opération depuis votre smartphone ou votre tablette, le lien suivant vers le support Google, vous donnera les renseignements nécessaires.



J’ai entendu parler des big datas, je souhaite en savoir plus

J’entends souvent parler des « big datas », mais pas en bien. C’est sans doute la raison de ma présence sur cette page.

Les « Grandes Données » ou « Big Datas », sont l’ensemble des informations personnelles circulant sur le web. Elles concernent tous les utilisateurs du net, cela représente donc une masse de données absolument gigantesque.

L’usage qui peut en être fait est parfois utile, mais peut aussi paraître inquiétant. Il convient donc d’adopter une certaine prudence dans les données que nous communiquons sur le web.

Ce lien de l’entreprise de télécommunication Orange, explique ce que sont les Big Data dans cette courte vidéo.

Réalisé par l’entreprise Orange

LIEN SUPPLEMENTAIRE INTERESSANT

Cette autre vidéo réalisée par le Youtubeur Data Gueule, explique un peu plus en détail l’utilisation qui est faite de nos données que nous laissons ainsi « traîner » sur le net.

Réalisé par la chaîne Youtube Datagueule

Je souhaite gérer mon droit à l’image et celui de mes enfants

Quelqu’un souhaite publier une photo de vous sur internet et vous identifier… Et vous n’êtes pas d’accord.

Si vous êtes attaché à la préservation de votre image, c’est certainement la raison de votre présence sur cette page.

Le droit à l’image est la possibilité de disposer de toutes les caractéristiques permettant de vous identifier sur internet. Et donc, la possibilité de vous opposer à l’utilisation de votre image, au nom du respect de la vie privée.

Le droit à l’image est défini par la loi. Ce lien vers une page du SPF Economie vous en apprendra plus.

LIENS SUPPLEMENTAIRES INTERESSANTS

Ce lien vers le site « parents connectés » vous donnera quelques conseils pour gérer le droit à l’image de votre enfant sur les réseaux sociaux.

Child Focus renseigne quelques conseils utiles pour vous aider à gérer votre droit à l’image et celui de vos enfants, via ce lien.

AUTRE LIEN

Pour que vos enfants comprennent ce qu’est le droit à l’image, voici une vidéo réalisée par Milan Presse et France Télévisions.

Réalisé par la chaîne Youtube « 1 jour, 1 question »

POUR EN SAVOIR  PLUS

Voici un lien utile vers le site « parents connectés », où de nombreuses réponses seront apportées à vos questions sur l’utilisation d’internet par vos enfants.

Je veux gérer les ‘traces’ de mon identité sur Internet

Comme « Le Petit Poucet », nous laissons tous des « cailloux » permettant de nous suivre à la trace sur internet.
Vous n’avez pas envie que l’on vous suive à votre insu, alors cette page va vous aider à gérer vos traces sur internet.

Ce fichier pdf réalisé par PMTIC, vous explique ce qu’est une trace numérique mais également comment les gérer.
Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant :

Ou le parcourir directement ici :

LIENS SUPPLEMENTAIRES INTERESSANTS

Supprimer vos données de navigation et supprimer vos cookies est très utile pour effacer vos traces.
Ce lien vers le support Google vous expliquera comment les supprimer de votre PC, si vous utilisez le navigateur Chrome.

Si vous souhaitez effectuez la même opération depuis votre smartphone ou votre tablette, le lien suivant vers le support Google, vous donnera les renseignements nécessaires.


Utiliser la navigation privée est aussi une solution pour ne pas devoir gérer la collecte des données personnelles.

Une fois la navigation privée enclanchée, ce message s’affichera :

Navigation privée


Ce lien vers le support Google vous expliquera la procédure concernant votre PC.

Et voici le lien pour réaliser la même opération sur votre smartphone ou votre tablette.

LIENS SUPPLEMENTAIRES INTERESSANTS

Google est le moteur de recherche le plus utilisé. Il garde en mémoire vos recherches, histoire de faciliter les suivantes. Si vous n’êtes pas d’accord, vous pouvez toujours utiliser un autre moteur de recherche, qui lui, ne garde rien en mémoire.

Ce lien vers la page web suivante, vous détaille 11 alternatives à Google.

Source: le blog du modérateur




J’ai entendu parler de l’identification à deux facteurs, je souhaite en savoir plus

Si vous êtes sur cette page, c’est que la sécurité de vos comptes sur internet est très importante pour vous!

Les mots de passe sont utiles pour sécuriser vos comptes, mais à présent on entend parler d’identification ou mieux, d’authentification à deux facteurs (A2F).

Ce procédé va utiliser un mot de passe mais également des caractéristiques qui vous sont propres et ne peuvent être reproduites, comme les empreintes digitales.

La plateforme safeonweb.be a réalisé plusieurs vidéos pour vous aider à comprendre ce qu’est l’authentification à deux facteurs.

Les deux premières, de moins d’une minute.

Réalisé par Safeonweb.be
Réalisé par Safeonweb.be

Une troisième, plus complète et détaillée.

Réalisé par Safeonweb.be

Je voudrais m’identifier avec ma carte de banque

Vous êtes sur cette page car vous souhaitez vous identifier sur un site sécurisé avec votre carte de banque.

Si vous n’avez pas de lecteur de carte d’identité, et que vous souhaitez vous créer un compte ITSME, votre carte de banque et le lecteur de carte sont nécessaires.

Votre banque possède déjà des renseignements sur votre identité, ce qui facilite l’identification.

La marche à suivre pour créer votre compte ITSME avec votre carte de banque est renseignée sur cette page :


LIENS SUPPLEMENTAIRES INTERESSANTS

La banque Belfius vous explique les possibilités de son lecteur de carte, via cette page :

Autres banques (en construction)

Je voudrais m’identifier avec ma carte d’identité électronique (eID)

Vous souhaitez accéder à certains services en ligne nécessitant une connexion sécurisée. Cela est sans doute nouveau pour vous, et vous êtes donc présent sur cette page.

Votre carte d’identité électronique (eID) contient une série d’informations personnelles. Elle permet également une identification de votre personne sur un site sécurisé (déclaration fiscale, médecin, administration, etc), grâce à la puce électronique qu’elle contient.

Pour vous aider dans cette opération, voici un tutoriel réalisé par CSAM, un service du gouvernement fédéral.

Réalisé par CZAM

LIEN SUPPLEMENTAIRE INTERESSANT

Pour vous y retrouver avec votre lecteur de carte eID, ce tutoriel réalisé par l’informaticien KL Computer pourra vous aider à l’installer correctement.

Réalisé par l’entreprise KL Computer