bandeau sie ouitest
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

Prochainement avec le RWLP

Site lutte pauvreté wallonie.be

Soutenez les enjeux portés par le RWLP

Newsletter !

*

logo wallonie-7x9-300dpi-rvb        CEra - F Base 3 COLOR stroke3

logobij

  FWB

 PAC

 

 petitlogoRTA gris

province namur

 

 

FRB

 

EUROPE FSE

rwadesiteRWLPlogosite

Suite à la décision du Gouvernement wallon, les utilisateurs de compteurs à budget ont pu bénéficier pendant la crise sanitaire d’énergie sans devoir se déplacer pour recharger… et permettre ainsi à ces personnes de respecter le confinement demandé à tous les habitants de ce pays. Cette mesure a été appréciée par les personnes concernées. Pour activer la protection, les ménages devaient passer la carte du compteur à budget dans la borne de rechargement. Ce qui n’était pas clair du tout, c’est que en faisant cela, une autre action était aussi encodée : celle d’une coupure automatique à l’issue de cette période. Pour contrer cela, un nouveau passage à la borne était nécessaire, en juin, pour désactiver la non-coupure continue ET déprogrammer la coupure automatique. Vous trouvez ça compliqué ? Nous aussi…

Ce mardi matin, 30 juin, à 9h, des milliers de ménages utilisateurs de compteurs à budget ont été coupés sur le territoire dont s’occupe le gestionnaire de réseau de distribution RESA (Liège et sa région). Ce vendredi soir, entre 21h et minuit, ce sont potentiellement des milliers d’autres utilisateurs qui seront été privés d’électricité et/ou de gaz (chez ORES, AIEG, AIESH, Régie de Wavre) s’ils ne sont pas « repassés à la borne ».

Actuellement, d’énormes files se forment devant les bureaux de Resa pour obtenir une carte de réactivation de leur compteur (alors même que le virus est encore présent et que la prudence reste de mise, on ne cesse de nous le répéter). De nombreux ménages pensaient avoir fait ce qu’il fallait pour éviter la coupure. Tous s’inquiètent d’être coupés, de ce que va devenir le contenu de leur frigo, de ce que va dire leur employeur parce qu’ils n’ont pas pu télé-travailler, etc. D’autres, qui n’ont pas une mobilité facile, devront attendre qu’un technicien passe chez eux… ce qui peut prendre plusieurs jours.

Lire ce Communiqué en entier

 

 

Un fonds documentaire à votre disposition

Une collaboration Province de Namur-RWLP et divers partenaires.


En savoir plus

 

Consulter le catalogue